UNIVERSAL BALLET
Contactez-nous : + 33 (0)1 42 33 05 42

CHE MALAMBO - CHE MALAMBO

CHE MALAMBO

La compagnie

 

★★★★★     « A provoqué un tonnerre d’applaudissements !!! »     ★★★★★

The New York Times

 

À côté du tango, le Malambo est l’autre danse nationale de l’Argentine, celle qui puise dans la tradition des gauchos de la pampa et transforme l’exubérance physique du cavalier en virtuosité dansée.

Che Malambo est un ballet unique en son genre : telle une horde sauvage, emportée, énigmatique, les danseurs, mi-hommes mi-chevaux expriment toute la virtuosité du Malambo. Ils se défient en frappant les zapateados, battent la mesure et rythment le galop avec le bombo, gros tambour en bois et en peau, et font tourner les boleadoras, lassos munis de boules de bois aux extrémités, de façon vertigineuse. Avec une vitalité masculine superbement affirmée, les quatorze artistes offrent du premier au dernier souffle un spectacle vibrant des traditions de la pampa, bien loin des clichés folkloriques.

Une fête rythmique et alternative, sans retenue, sensuelle et puissante !

 

Che Malambo © Christopher Duggan

 

Le Directeur Artistique

Gilles Brinas (c) DR

« Le Malambo, c’est d’abord un rythme devenu danse. Un rythme, certains le disent, venu d’Afrique, car le Malambo serait le nom du quartier africain d’une ville péruvienne. Puis, un jour, tout se mélange, et la Pampa, terre d’immigration, y pose son humeur et son style.

Le Malambo est une danse explosive, toute en tensions contenues, qui n’a eu de cesse d’évoluer. A l’origine, il s’agissait de défis, de battles où se misait tout ce qui pouvait être misé – à qui sera le plus musical, le plus virtuose. La virtuosité m’a toujours intéressé, aller vite, longtemps, et les malambistes appréciaient particulièrement ces nouveaux défis. Ils dansent désormais avec des jambes de feu aux zapateados surpuissants, jouent du bombo et font tourner les redoutables boleadoras de manière étourdissante. La parole de Scriabine “Le rythme, c’est le temps enchanté” nous anime. Ici, le rythme premier, c’est le rythme cardiaque.

Che Malambo est la rencontre improbable d’un folklore bien assumé avec un univers étranger ignorant tout de ce sujet si particulier et sensible, qui a donné forme à un ballet-concert que nous souhaitons universel – le local perdant ses murs – où la danse et le rythme sont les invités d’honneur. »

Gilles Brinas

 

 

…………………………………………………………………………………

 

Gilles Brinas, directeur artistique et chorégraphe

Ce spectacle est né d’une idée originale de Gilles Brinas, danseur et chorégraphe talentueux qui a travaillé comme danseur au Ballet de l’Opéra de Lyon, au Ballet du XXe siècle de Maurice Béjart, à la Scala de Milan, au Grand Ballet de France et dans les compagnies de Robert Hossein, Peter Goss et Anne Béranger. Depuis quelques années, il travaille avec de nombreux professeurs tels que Lucia Petrova, Raymond Franchetti, Andrej Glegolski et collabore également avec des chorégraphes de renoms comme Vittorio Biagi, George Skibine et Jean Golovine.

Comme bon nombre d’étrangers qui tombent sous le charme du tango, Gilles Brinas, lui, est tombé en extase devant le Malambo. Les rythmes primitifs, les trépignements endiablés, le niveau de technicité et les compétences requises furent pour Gilles Brinas une découverte exceptionnelle et unique. Par l’entremise du chorégraphe Gustavo Molajolli, qui fut préalablement danseur au Teatro Colon, il rencontre Nydia Viola, directrice du célèbre Ballet National d’Argentine. Avec la participation de quelques danseurs de la troupe, et Nydia Viola, Christian Vatimo, Fernando Matoso qui se chargèrent de chorégraphier les pas, Gilles Brinas lance la création de Che Malambo. Il réunit parmi les meilleurs danseurs de Buenos Aires, dont deux champions du monde ; Ramon Salina « El Tucuman » et Julio Garrido « El Cordobès ».

 

Les Danseurs

 

Federico Arrua (c) DR

Federico Arrua

Originaire d’un quartier défavorisé de la banlieue ouest de Buenos Aires (Agustín Ferrari, Merlo), Federico Arrua découvre le Malambo au sein de sa paroisse. Brillant danseur, il est rapidement repéré par Gilles Brinas, qui recherche alors des artistes argentins pour créer un spectacle autour du Malambo, discipline pour laquelle il s’est pris de passion lors de son dernier voyage en Amérique latine. Quand on interroge Federico Arrua sur sa condition, celui-ci déclare : « actuellement, je vis grâce à la danse, ou je devrais dire plutôt je vis grâce à l’opportunité que Gilles Brinas m’a offert en me proposant d’intégrer la compagnie Che Malambo. Avant de rejoindre la troupe, je vivais de débrouillardise, vendant tout un tas de choses dans la rue, afin de subvenir à mes besoins mais également pour venir en aide à toute ma famille. Aujourd’hui, j’apprécie le fait de partager de fortes émotions avec mes compagnons de danse, et de me voir grandir en tant qu’artiste mais également en tant que personne. Le Malambo est plus qu’une passion, c’est un art de vivre – bien plus qu’un simple enchaînement de gestes et de rythmes. Le Malambo, c’est notre style de vie. C’est pourquoi nous nous exprimons avec une telle intensité sur scène : afin que chaque spectateur soit traversé par notre amour de la danse ».

 

……………………………………………..

 

Fernando Castro (c) DR

Fernando Castro

Fernando Castro est né en 1987 à San Antonio, dans la province de Santiago del Estero, au nord de l’Argentine. Danseur de Malambo très réputé, Fernando se produit sur de nombreuses scènes à travers tout le pays. Grand pédagogue, il forme les nouvelles générations et dispense son enseignement dans les plus grandes écoles. En 2009, Fernando participe au prestigieux Festival Nacional del Malambo de la ville de Laborde (Argentine), et remporte deux titres : celui de Champion de Malambo catégorie Quartet, et celui de Champion National de Malambo en individuel. Cette victoire vient couronner un parcours qui a débuté très jeune, dès l’âge de 4 ans, lorsque sa mère lui fait découvrir les fondamentaux du Malambo. A l’âge de 15 ans, il fait une rencontre déterminante qui lui permet de parfaire son art. Les artistes Ramón et Sebastián Sayago lui apprennent en effet l’art des tambours (bombos) et des boleadoras. Artiste touche à tout dans l’âme, curieux de tous les univers, Fernando se perfectionne à l’Université des Arts de Buenos Aires, en suivant une formation dans les domaines de la Danse Folklorique et du Tango. Fernando Castro est également chorégraphe, et est invité à participer en tant que juge à de nombreuses compétitions nationales.

 

……………………………………………..

 

Francisco Matias Ciares (c) DR

Francisco Matias Ciares

Né dans la province de Buenos Aires, Francisco Matias Ciares commence la danse à l’âge de 10 ans. Rapidement, il se découvre un intérêt pour le Malambo, que son frère Martín Ciares (champion du Festival de Cosquin 2008) pratique, et qui naturellement l’initie à cette discipline. Particulièrement doué, Francisco participe très jeune à de nombreuses compétitions de danse folklorique nationales et internationales.  Il obtiendra la médaille d’or à cinq reprises dans la catégorie Jeunesse au Festival de Malambo de Buenos Aires. Egalement finaliste au Festival de Cosquin dans la catégorie Espoirs, il poursuit son ascension pour être finalement repéré par Gilles Brinas, qui l’invite à rejoindre la compagnie Che Malambo. Francisco Ciares est un des artistes fondateur de la troupe. Artiste réputé, il est invité à se produire dans le cadre de tournées internationales dans plus de douze pays différents, dont celles du célèbre cirque italien Bellucci qui le mènent en Egypte et en Arabie Saoudite. Actuellement, il enseigne le Malambo et continue de se perfectionner dans l’art de se produire en scène.

 

 

……………………………………………..

 

Claudio Daniel Diaz (c) DR

Claudio Daniel Diaz

Originaire de la ville de Moreno, dans la province de Buenos Aires, Claudio Daniel Diaz apprend les fondamentaux du Malambo très jeune en pratiquant cette danse avec son frère. Il se perfectionne ensuite auprès de professeurs réputés, puis est engagé comme artiste professionnel sous la direction d’un grand maître : Mario Bustos. Claudio est un des artistes de la compagnie Che Malambo, mais est également un danseur de tango et de danses folkloriques. Lorsqu’il n’est pas en tournée, Claudio donne des cours de danse, tout en s’occupant activement du kiosque à journaux familial.

 

 

 

 

 

 

……………………………………………..

 

Miguel Angel Flores (c) DR

Miguel Angel Flores

Miguel Angel Flores dirige le Ballet Folklorique Luna Pampa, et enseigne le Malambo dans de nombreuses écoles en Argentine. Artiste de grand talent, il remporte de nombreuses compétitions de Malambo, et se distingue notamment en décrochant la première place du prestigieux festival de Cosquin, en tant que soliste mais également en tant que meilleur coéquipier. On le découvre en France en 2016 avec l’émission La France a un incroyable talent, dont il sera finaliste avec la compagnie Malevo. Ambassadeur des arts argentins, il est invité par le Consulat d’Argentine en Malaisie, à se produire lors d’une soirée caritative pour soutenir la cause des enfants défavorisés dans le monde. Sa carrière le mène également à Las Vegas lors de la tournée du Cirque du Soleil, qui l’a convié à particper à leur création. Membre fondateur de la compagnie Che Malambo, Miguel Angel Flores est également danseur dans les collectifs Malevo, Revolution Gauchos, et Tierra de Gauchos.

 

 

 

……………………………………………..

 

Federico Gareis (c) DR

Federico Gareis

Originaire de Buenos Aires, Federico Gareis est un membre fondateur de la compagnie Che Malambo. Très jeune, dès l’âge de quatre ans, il étudie les percussions, la danse et le chant. Régulièrement invité à se produire dans de nombreuses compagnies de danse folklorique, Federico danse pour  des musiciens de tango argentin réputés. Curieux de tous les univers et artiste touche à tout, Federico Gareis reste néanmoins attaché à ses origines modestes, et travaille dans une usine de pièces automobiles lorsqu’il n’est pas en tournée.

 

 

 

 

 

 

 

……………………………………………..

 

Fernando Gimenez (c) DR

Fernando Gimenez

Fernando Gimenez réside à Villa Ballester, ville de l’agglomération de Buenos Aires. Membre de différentes compagnies de tango et de danse folklorique renommées, il participe entre autres, entre 2012 et 2017, aux tournées internationales de la compagnie El Sonido de mi Tierra fondée par Nicole Nau et Luis Pereya, de la compagnie Nehuén fondée par Fernando Montivero, et de la compagnie de Néstor « Polaco » Pastorive. Initié à la danse dès ses 5 ans, c’est au sein de la compagnie Nehuén que Fernando perfectionne l’art du Malambo. Danseur folklorique confirmé, la carrière de Fernando Gimenez est riche de collaborations prestigieuses, notamment avec le chanteur-compositeur folklorique Iván Camaño, et avec Diego Romay lors de la création du spectacle Nativo.

 

 

 

 

 

……………………………………………..

 

Walter Kochanowski (c) DR

Walter Kochanowski

Originaire de Marcos Paz, banlieue défavorisée de Buenos Aires, Walter Kochanowski découvre la danse folklorique argentine à l’âge de 8 ans. Il intègre rapidement une compagnie de danse folklorique dans laquelle il se perfectionnera jusqu’en 2001. Sa carrière professionnelle débute en France dans le cadre d’un projet autour du cirque. Ce premier projet professionnel lui permet d’être repéré par des producteurs qui lui offriront la possibilité de tourner à l’international en tant que danseur. Il est ensuite engagé en 2006 dans la compagnie Che Malambo, collectif qui selon ses mots « l’a fait grandir artistiquement plus que tout autre». Lorqu’il n’est pas en tournée avec Che Malambo, Walter Kochanowski reprend le costume de Monsieur tout le monde en tant que plombier. En 2011-2012, il participe à l’émission de télé-réalité « Q’Viva! The Chosen » à Los Angeles, et est sélectionné par Jennifer Lopez, Marc Anthony et Jamie King. Walter Kochanowski participe depuis 2006 aux tournées internationales de la compagnie Che Malambo.

 

 

 

……………………………………………..

 

Facundo Lencina (c) DR

Facundo Lencina

Originaire de San Fernando, ville de la banlieue de Buenos Aires, Facundo Lencina commence la danse à l’âge de 7 ans dans un groupe folklorique dont il est encore membre. Artiste de grand talent, Facundo Lencina décroche en 2011 le titre de Champion National de Malambo au prestigieux Festival Nacional del Malambo de Laborde. Danseur célèbre en Argentine, Facundo se produit régulièrement à l’étranger. D’origine modeste (Facundo travaille toujours comme photographe et comme tailleur lorsqu’il n’est pas en tournée), l’artiste malambiste continue à se perfectionner, en poursuivant des études de danse folklorique. Pédagogue reconnu, il dispense également son enseignement en donnant des cours de Malambo et de danse folklorique en Argentine.

 

 

 

 

 

……………………………………………..

 

Gabriel Adrian Lopez (c) DR

Gabriel Adrian Lopez

Gabriel Adrian Lopez est né à Moreno, banlieue défavorisée de l’agglomération de Buenos Aires. Gabriel commence la danse dès l’âge de 7 ans grâce à sa grand-mère. Il bénéficie de l’enseignement de grands professeurs dont il gagne rapidement l’amitié comme Alberto Ruiz et Fabián Maza. A l’âge de 15 ans, il intègre l’école de danse très réputée de José Neglia, où il rencontre le grand maître Mario Bustos, qui lui transmet l’exigence de la recherche artistique et l’amour de la danse que celui-ci érige en art de vivre. Mario Bustos l’initie également à la danse classique, et lui fait découvrir l’importance de se former à de nouvelles disciplines pour enrichir son art. Membre de la compagnie Che Malambo, Gabriel Adrian Lopez participe aux tournées internationales du collectif, fier de travailler selon ses mots avec « de fabuleux artistes et de belles personnes ».

 

 

 

 

……………………………………………..

 

Daniel Medina (c) DR

Daniel Medina

Né à Moreno, banlieue défavorisée de l’agglomération de Buenos Aires, Daniel Medina est un membre de la compagnie Che Malambo. Grand pédagogue, il enseigne dans différentes écoles et compagnies en Argentine. Initié très jeune à la danse (dès l’âge de 5 ans), Daniel est formé par les plus grands professeurs de Malambo. Cette formation lui permet de compter aujourd’hui parmi les danseurs de Malambo les plus réputés d’Argentine.

 

 

 

 

 

 

 

……………………………………………..

 

Matias Rivas (c) DR

Matias Rivas

Matias Rivas est né dans la ville de Lanús, banlieue défavorisée de l’agglomération de Buenos Aires. Dès son plus jeune âge, Matias apprend le Malambo, avant d’intégrer l’Institut Des Arts Folkloriques (IDAF) qui lui permettra de se perfectionner en danse folklorique. Lorsque Matias n’est pas en tournée, il subvient à ses besoins en travaillant sur des chantiers de construction. Jeune artiste en vue, Matias participe à l’émission de télé-réalité America’s Got Talent, et parvient à atteindre la finale. Il participe à de nombreux festivals de danse et à diverses compétitions télévisées à travers le monde et en Argentine. Danseur confirmé et pédagogue, Matias s’est produit et a dispensé son enseignement dans plus d’une douzaine de pays.

L'équipe artistique

 

Direction artistique, chorégraphie, mise en scène, conceptions musicale et lumière : Gilles Brinas

Chorégraphie : pièce imaginée par Gilles Brinas en collaboration avec les artistes de la compagnie Che Malambo

Musiques : inspirées de musiques traditionnelles issues du folklore argentin, et interprétées par les artistes de la compagnie Che Malambo

Création lumière : Ryan O’Mara

Danseurs : Federico Arrua, Fernando Castro, Francisco Ciares, Claudio Diaz, Miguel Flores, Federico Gareis, Walter Kochanowski, Facundo Lencina, Gabriel Lopez, Daniel Medina, Matias Rivas, Fernando Gimenez

Première mondiale : Paris, 2005

Durée du spectacle : 80 minutes sans entracte